Les coulisses du développement de l’ORTHOPUS Partner

C’est aujourd’hui que nous vous ouvrons les portes de nos coulisses, celle du développement de l’ORTHOPUS Partner, notre prochain dispositif médical ! Nous vous dévoilons tout sur ce qu’il nous reste à faire, sur notre travail de co-conception avec des alpha-tests, sur le design que nous avons voulu réaliser, sur les accessoires qu’il nous reste à finaliser…

Conçu pour offrir une plus grande autonomie aux personnes vivant avec une faiblesse musculaire au niveau des membres supérieurs, ce support de bras robotique promet une amélioration du quotidien des utilisateurs•rices.

L’ORTHOPUS Partner, le grand frère de l’ORTHOPUS Supporter aux capacités plus étendues

L’ORTHOPUS Partner est le second produit de notre gamme d’assistants robotiques.

Il a plus de soutien, tandis que l’ORTHOPUS Supporter compense la mobilité du bras sur un seul axe vertical, l’ORTHOPUS Partner assiste sur deux axes supplémentaires :

 

  • avant-arrière
  • gauche-droite

Il peut également se bloquer sur chaque axe indépendamment des autres : par exemple pour manger, on peut paramétrer le dispositif pour que le bras soit bloqué sur les côtés. Cela permet d’être assisté pour monter le bras sans qu’il ne parte sur les côtés.

Une conception en co-création

L’une des particularités du développement d’ORTHOPUS réside dans notre approche de co-conception. Plutôt que de suivre un développement linéaire “classique”, nous avons opté pour un processus itératif et collaboratif. Nous avions un peu d’entraînement avec l’ORTHOPUS Supporter et on apprend de nos erreurs (et de nos réussites aussi).

Nous travaillons en deux phases avec des alpha-tests puis des bêta-tests ! Ici, quand nous parlons d’alpha-tests cela implique une collaboration directe avec un nombre restreint d’utilisateurs pour un feedback immédiat.
L’alpha-test dure environ une journée, nous arrivons avec notre dispositif pour faire nos différents tests, puis nous repartons avec.

Tandis que les bêta-tests, nous recueillons des avis d’un panel plus large avant la mise sur le marché, en leur laissant notre aide technique durant plusieurs jours afin que les personnes puissent l’utiliser dans leur environnement au quotidien.

Les utilisateurs•rices au centre de notre développement

Dès la première phase, nous avons travaillé avec deux utilisateurs (les alpha-testeurs) afin de valider différents éléments, comme installer, présenter et tester le dispositif dans plusieurs scénarios… Mais également définir des gestes de référence, mesurer sa vitesse ou encore vérifier la prise en main de la télécommande qui dirige notre aide technique…
“Ça fait comme si on m’aidait”
Une réaction lors d’un alpha test

Grâce aux retours directs des alpha-testeurs, nous avons pu affiner rapidement certains aspects clés de l’ORTHOPUS Partner !

“C’est trop cool !”
Une réaction lors d’un alpha test

Réalisation de tests d’usage au sein de plusieurs établissement médico-sociaux

En parallèle de nos alpha-tests, nous collaborons avec le Tech Lab de Lille notamment. Ensemble nous réalisons des tests d’usage au sein d’établissements médico-sociaux avec des critères d’inclusion et des scénarios définis.

 

Les tests sont réalisés auprès de personnes ayant des difficultés motrices au niveau des membres supérieurs. Ces tests ont été supervisés par une ergothérapeuthe rattachée à la maison universelle de Villeneuve d’Ascq et par une chargée de projet du Tech Lab de l’APF France Handicap. La chargée de projet a mené les entretiens et élaboré les scénarios à suivre, avec l’ergothérapeute qui a vérifié la bonne installation, la réalisation correcte des mouvements et la gestion des éventuelles douleurs.

Le family look ORTHOPUS, un design sécurisant, doux et fiable !

Au-delà de la fonctionnalité, l’esthétique du design occupe une grande place dans notre processus de conception.

Nous avons fait appel aux designers du studio Estech pour la réalisation du design de l’ORTHOPUS Partner (comme pour l’ORTHOPUS Supporter). Nous avons travaillé sur un design fluide et personnalisable, fidèle au family look d’ORTHOPUS. Nos mots d’ordre ? Sécurisant, doux et fiable ! L’ORTHOPUS Partner sera disponible avec des coques interchangeables de couleurs différentes et avec une possibilité de changer l’image dans le macaron pour répondre au mieux aux préférences individuelles des utilisateurs•rices.

Estech a d’abord effectué une étape de recherche, en s’inspirant de divers objets commerciaux tels que des perceuses ou des aspirateurs (Dyson) pour définir les orientations possibles du design (rassurez-vous, on n’est pas en train de réaliser un robot perceur-aspirateur).

Dans la phase 2, Thibault, coordinateur R&D et ingénieur mécatronique chez ORTHOPUS, a envoyé le squelette de l’ORTHOPUS Partner au studio de design afin qu’ils imaginent une première base pour notre aide robotique.

Ensuite, Thibault a pu travailler sur cette base en s’inspirant des formes proposées par Estech. Il a réalisé une conception en 3D via un logiciel dédié et une impression en 3D pour nous permettre de visualiser le projet. Estech a peaufiné ce fichier 3D pour créer le modèle final, en apportant quelques retouches mineures.

Concept de l’ORTHOPUS Partner, réalisé par le studio de design Estech

Il reste quoi à faire pour mettre sur le marché notre aide technique du membre supérieur ?

La route pour mettre sur le marché notre aide technique est encore parsemée d’étapes importantes ! Il nous reste à faire pas mal de choses avant la sortie commerciale du dispositif, notamment :

 

  • Faire des ajustements du prototype pour le passer au stade quasi-final (ces modifications permettront d’améliorer le prototype d’après les retours utilisateurs et également d’après les expériences que l’on a accumulées !)
  • Finaliser le travail des designers d’Estech pour l’adapter au squelette mécanique et ainsi avoir des belles coques fonctionnelles et personnalisables.
  • Mettre au point les accessoires : la central box et toute l’électronique qui la compose (c’est le boîtier qui relie les différents éléments d’alimentation et de contrôle de l’ORTHOPUS Partner), l’interface fauteuil, la télécommande (passage du prototype n°2 au prototype n°3).
  • Continuer nos alpha-tests pour tester le matériel mais aussi le comportement de l’ORTHOPUS Partner afin d’affiner son UX (user experience).
  • Faire les tests électriques pour se mettre en conformité avec la réglementation européenne sur les dispositifs médicaux.
  • Réaliser notre dossier technique et notre mode d’emploi.
  • Concevoir le packaging…

 

Cependant, il s’agit d’une liste exhaustive des tâches restantes à accomplir ! La conception d’une aide robotique pour les membres supérieurs est un processus long où plusieurs métiers collaborent simultanément, ce qui peut influer sur le planning ! On doit également prendre en compte les délais de fabrication, de production…

 

Mais nous sommes vraiment super impatients de partager avec vous chaque étape de cette aventure robotique et humaine, où l’empathie et l’innovation se rejoignent pour créer des solutions transformatrices, HANDITECH SOLUTIONS FOR EVERYONE !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller au contenu principal