Comment nous développons la nouvelle génération d’assistance à la mobilité des bras

actionneur robotique

ORTHOPUS invente la nouvelle génération d’assistances à la mobilité pour les bras dotées d’une intelligence artificielle. Une innovation dans le monde des aides techniques ouvrant le champ à plus d’autonomie pour les personnes vivant avec des faiblesses musculaires. L’équipe d’ingénieurs roboticiens d’ORTHOPUS utilise des techniques issues de la robotique industrielle collaborative pour les mettre au service des utilisateurs et répondre à un maximum de besoins.

NOTRE TECHNOLOGIE INNOVANTE

La technologie innovante d’ORTHOPUS combine deux éléments :

➡️ un actionneur robotique, c’est-à-dire un bloc moteur
C’est un ensemble de pièces mécaniques et électroniques qui transforme des commandes numériques en mouvements physiques. Le moteur à l’intérieur donne de la force aux dispositifs et permet de soulever le poids d’un bras ou un objet. Cet actionneur est de plus proprioceptif : c’est-à-dire qu’il est capable de connaître précisément les forces auxquelles il est soumis ainsi que sa position dans l’espace. Il reçoit ces informations grâce à des capteurs, de la même manière que notre système nerveux interprète les informations provenant de nos muscles et de notre oreille interne.

➡️ un algorithme stocké sur une carte électronique
L’algorithme rend l’actionneur “intelligent”. C’est le code de l’algorithme qui interprète les informations extérieures obtenues grâce aux capteurs et envoie les commandes adaptées à l’actionneur. Par exemple : l’utilisateur tient un objet de 1kg dans la main, donc augmenter la force de compensation.

Ce concept technologique a été récompensé par 2 concours d’innovation nationaux de la BPI (dont I-lab en 2020), et est breveté.

Technologie ORTHOPUS

ISSUE DU MONDE DE LA COBOTIQUE

La cobotique désigne les systèmes robotiques utilisés pour assister les humains. Contrairement aux robots classiques, qui fonctionnent de manière autonome, les cobots (contraction de collaboration et de robotique) sont conçus pour collaborer avec des individus. Ces robots-assistants sont par exemple utilisés sur des chaînes de production, ou lors d’opérations chirurgicales.

Cette technologie, éprouvée depuis des années dans le monde industriel, a été imaginée pour accompagner, soutenir, ou remplacer les gestes humains. Elle est donc parfaitement appropriée pour être utilisée dans des assistances à la mobilité.

Un cobot de l’entreprise KINOVA Robotics

AU SERVICE DE CHAQUE UTILISATEUR

Concevoir notre propre actionneur élargit considérablement les possibilités de développement. Nous pouvons déterminer ses caractéristiques afin qu’elles correspondent précisément à ce que nous souhaitons réaliser.

  • AUGMENTER L’AUTONOMIE
    Les aides techniques sur le marché sont contrôlées par des télécommandes. Mais ce système mobilise une main pour appuyer sur les boutons, prend de la place sur les accoudoirs ou tablettes des fauteuils roulants souvent déjà encombrés, etc. Notre technologie nous permet de développer des commandes intuitives : l’actionneur interprète l’intention musculaire de mouvement de l’utilisateur et déclenche le déplacement de manière fluide et automatique.
    La commande intuitive facilite le quotidien des personnes équipées en les libérant du boîtier de commande. Elle ouvre aussi la voie à l’appareillage des deux bras.
  • S’ADAPTER À CHAQUE UTILISATEUR
    L’algorithme qui capte l’intention de mouvement “apprend” la mobilité et la force résiduelle de l’utilisateur. Cet apprentissage spécifique s’adapte à chaque personne et rend possible un suivi personnalisé de l’évolution d’une pathologie, d’un handicap, ou des suites d’un accident.
  • RÉDUIRE LES COÛTS POUR PROPOSER DES DISPOSITIFS À PRIX ÉQUITABLES
    Cette brique technologique sera fabriquée en France et utilisée dans tous les dispositifs de la gamme ORTHOPUS. Ces deux facteurs nous permettent de maîtriser la chaîne de production, de réduire les coûts et ainsi d’être en accord avec notre mission sociale : proposer des dispositifs de qualité à prix juste.

OÙ EN SOMMES-NOUS ?

Nous avons déjà un prototype d’actionneur que nous testons depuis plusieurs mois sur un banc de test. Cet équipement fabriqué pour tester un dispositif dans différentes conditions a été réalisé sur mesure par l’entreprise KickMaker pour l’actionneur ORTHOPUS. Les composants ont été testés séparément pour vérifier leurs performances et leur qualité, puis l’actionneur dans son ensemble.

Ce premier prototype nous a permis de valider notre concept. Après l’amélioration du design et l’ajout de nouvelles fonctions, de nouveaux prototypes vont être développés, avant de lancer l’industrialisation de l’actionneur définitif.

actionneur ORTHOPUS développement
Développement de l'actionneur robotique ORTHOPUS
Le banc de test de l’actionneur ORTHOPUS, dans son environnement naturel

Notre premier dispositif d’assistance, l’ORTHOPUS Supporter, qui sort cet automne, est donc pour l’instant pourvu d’un actionneur du commerce. Ce dernier possède des performances approchantes au nôtre, nous permettant de proposer dès maintenant plusieurs modes de fonctionnement. Mais c’est bien l’actionneur ORTHOPUS qui équipera l’ensemble des dispositifs de notre gamme dès qu’il sera fabriqué, pour offrir l’ensemble des fonctionnalités que nous développons aux utilisateurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Aller au contenu principal